Animaletsociete

Nos conseils pour s'occuper d'un chien en fin de vie

Une complicité peut naître entre un chien et son maître. Ce qui fait que lorsque l’animal est en fin de vie, le maître peut être bouleversé à l’idée de se séparer de son animal de compagnie. Il doit ainsi bien s’occuper de son chien et toujours l’accompagner pendant ses derniers instants.

Il faut respecter les promenades et une bonne alimentation

Un chien en fin de vie n’a plus la force et l’entrain qui lui permettait de courir et de s’amuser. Ce qui ne veut pas dire que vous ne devez pas lui accorder des moments pour la promenade. Chaque semaine, vous devez faire une minute de promenade, et cela trois fois par jour. La durée de la promenade doit être respectée pour ne pas causer davantage de dégâts dans le corps du chien.

Pour éviter que la mort de votre chien ne vous surprenne, vous devez veiller à sa bonne alimentation. Lorsque l’heure de sa mort arrive, vous allez vous rendre compte que l’animal se déplace plus lentement. Si votre chien avait l’habitude de jouer avec vous, il continuera à le faire.

Vous pourrez également noter un peu d’agressivité du côté de l’animal qui veut prouver une dernière fois son autorité.

Avoir recours à l’euthanasie pour abréger les souffrances de votre chien

Pour réduire les souffrances de votre animal de compagnie, vous pouvez faire appel à un vétérinaire ou le conduire dans son cabinet. Ce dernier va alors pratiquer l’euthanasie qui consiste à donner à l’animal des médicaments qui le feront plonger dans un coma, avant de rendre le dernier soupir.

Vous pouvez ainsi enterrer votre chien dans votre jardin pour qu’il soit toujours près de vous. Si vous n’avez pas assez de place chez vous, vous pouvez conduire son corps dans un cimetière pour animaux. Certains propriétaires ont recours à l’incinération avant que les cendres ne soient déposées dans une urne chien.

Conseils

  1. 4 Fév. 2019L'utilité d'opter pour une médaille pour votre chien3930